Crise sanitaire : la 5G est en retard en France

Logos et personnage

Nous l’attendions tous avec beaucoup d’impatience, mais à cause du coronavirus et des mesures de confinement, l’arrivée de la 5G en France n’aura lieu qu’à la fin de l’année. La crise sanitaire a fait prendre beaucoup de retard aux opérateurs français.

Un nouvel agenda pour la 5G

Confinement oblige, les enchères qui auraient du avoir lieu le 21 avril sont reportées. Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, a dévoilé un nouveau calendrier pendant sa conférence avec la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable. Les opérateurs français devront attendre le mois de septembre pour lutter afin de récupérer un maximum de blocs.

Pour information, le prix minimum d’un bloc est fixé aux enchères à 70 millions d’euros. Autrement dit, si vous venez de demander un pret interdit bancaire, ça ne suffira pas pour que vous puissiez devenir propriétaire d’un bloc.

Le gouvernement a l’intention de soutirer au moins 2,17 milliards d’euros aux opérateurs qui devront se battre pour grappiller le plus de terrain possible pour leur compte sur le territoire national.

Tous nos secteurs sont bloqués

Le secteur de la téléphonie est loin de connaître la crise mais le confinement ralentit toutes les démarches. A contrario, beaucoup de filières de notre économie souffrent de cette épidémie et subissent des pertes vertigineuses.

Tourisme et immobilier sont des secteurs très affectés par le confinement. Ces filières attendent le déconfinement avec impatience pour pouvoir relancer leurs affaires.

Cependant, beaucoup de petites entreprises ne se relèveront peut-être pas de ces longues semaines sans chiffre d’affaires. Même si le gouvernement a lancé un dispositif d’aide exceptionnelle qui permet aux entrepreneurs de demander un « prêt d’urgence » à la banque, certains ne pourront pas relancer leur activité.

De plus, n’oublions pas que ce crédit devra être remboursé et bien que les intérêts soient faibles, il faut bien comprendre que l’inactivité peut rapidement tuer une petite société.

Faire repartir la croissance

L’épidémie a fait beaucoup de mal à notre pays et cela sur différents plans. Au-delà de la maladie, le virus a aussi touché nos finances. Chômage, pauvreté, dépôt de bilan, la croissance pourra-t-elle se relever ?

Même si le gouvernement se mobilise, il sera aussi nécessaire que tous les français participent à un effort national pour relancer l’économie. Reprendre le travail, pour commencer, permettra de débloquer la situation. Mais par la suite, il faudra faire travailler notre pays en apprennant à « consommer français » de façon plus importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*